Jacques RAIMONDEAU


Articles de cet auteur

mercredi 30 mars 2016
par  Jacques RAIMONDEAU

Un nouveau groupe de travail pour l’avenir des MISP

Il y a un an maintenant, vos représentants avaient rencontré le SGMAS, Pierre Ricordeau et le DRH ministériel, Joël Blondel afin de leur faire part de nos interrogations sur l’avenir des MISP : mise en extinction ou refondation ? le statu quo apparaissant intenable. Nos interlocuteurs, (...)


Envoyer un message

Brèves

Le SMISP-Info spécial CAP est paru

vendredi 5 mai

Le SMISP-Info n°2 - 2017 du 5 mai 2017 "spécial CAP" vient de paraître (dès la fin de la CAP). Il n’est pas édité sur notre site mais peut être obtenu auprès de votre délégué SMISP-UNSA.

Dernière heure

mercredi 3 mai

Prolongation de la date limite pour l’inscription au concours de MISP 2017.
Un récent arrêté, paru au JO du 3 mai, prolonge jusqu’au 11 mai la date limite d’inscription au concours de MISP 2017 (voir ci-dessous).

Le SMISP-Info n°1 - 2017 est paru

jeudi 27 avril

Au sommaire : RIFSEEP, vers une nouvelle grille indiciaire, adresse aux candidats à la présidentielle,...Lire le SMISP-Info.

Concours de MISP 2017

jeudi 6 avril

L’arrêté d’ouverture, au titre de l’année 2017, du concours externe et interne pour le recrutement de médecin inspecteurs de santé publique, a été publié au JO du 30 mars 2017 (lireici).
L’ouverture des inscriptions a débuté le 4 avril ; leur clôture a été fixée au 4 mai. L’inscription doit être faite par voie électronique sur le site https://inscription.sante.gouv.fr/inscription/inscription.do .

Une nouvelle menace pour la santé publique

mercredi 12 octobre 2016

La nouvelle agence de santé publique ("Santé Publique France") vient de recevoir comme cadeau de naissance... une perte de 5 % de ses moyens financiers et humains pour 2017 alors même que les établissements qu’elle rassemble (INVS, INPES, EPRUS, ADALIS) avaient déjà subi d’importantes baisses de leurs budgets et de leurs effectifs ces dernières années. L’UNSA santé publique et le SNAPA (Syndicat national autonome du personnel des agences sanitaires) dénoncent cette mesure dans un communiqué de presse (lire ici).