Après les MIR, la disparition en catimini des CSZ ?

lundi 28 mars 2016
par  Christian Lahoute
popularité : 8%

Le 22 janvier est parue une instruction « relative aux principes d’organisation des missions de veille et de sécurité sanitaire et des missions relevant des domaines de la défense et de la sécurité au sein des agences régionales de santé » (lire ici). Notre surprise a été grande à sa lecture en ce qui concerne les zones de défense et de sécurité. Outre que trois zones de défense conservent toujours un périmètre plurirégional (ouest, est et sud), il apparaît que le conseiller sanitaire de zone disparaît du paysage sans explication ni mention de son existence antérieure ; les textes traitant des missions et du recrutement des CSZ ont été tout simplement et silencieusement abrogés.
La création des postes fonctionnels de MIR et de CSZ, permettant un accès au hors échelle D, avait été obtenue dans le protocole d’accord signé en 2007 avec notre ministre de l’époque. C’est donc un nouveau coup de pied de l’âne à notre statut et à l’attractivité de notre corps et un pas de plus vers la démédicalisation de notre administration en général et de la sécurité sanitaire en particulier alors même que s’engage la discussion sur notre doctrine d’emploi (cf. supra) ; ce que nous n’avons pas manqué de dénoncer dans une lettre au SGMAS (lire ici).


Documents joints

PDF - 111.6 ko
PDF - 111.6 ko
PDF - 168.7 ko
PDF - 168.7 ko

Brèves

Concours de MISP 2019.

mardi 30 avril

L’arrêté autorisant l’ouverture en 2019 d’un concours pour le recrutement de MISP est paru au JO du 14 avril 2019. L’ouverture des inscriptions est fixée au 16 avril et leur clôture au 16 mai. Les demandes d’inscription doivent être faites préférentiellement par voie télématique (cliquez sur ce lien). Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus à cette adresse : drh-concours@sg.social.gouv.fr .

Taux de promotion au grade de chef

mardi 5 mars

Un arrêté en date du 20 février 2019, publié au JO du 5 mars, fixe, pour les années 2019 2020 et 2021, à 22 % le taux d’avancement au grade de médecin inspecteur en chef de santé publique, soit un taux identique à celui en vigueur depuis 2015. Par contre, ce même taux pour l’avancement au grade de général est encore en cours de discussion avec la fonction publique (la DRH a proposé de le fixer à 11 %, contre 12 % antérieurement).

Concours de MISP 2019.

jeudi 17 janvier

Le calendrier prévisionnel des concours pour l’année 2019 (cf. la note d’information n° DRH/SD1C/2019/6 du 11 janvier 2019) inclut un concours pour le recrutement de MISP. Les inscriptions auraient lieu du 2 avril au 2 mai 2019 (cette dernière date étant la date limite pour l’envoi des dossiers). L’admissibilité serait déclarée le 26 juin et les épreuves (maintenant uniquement orales) se tiendraient à partir du 1er octobre. A noter toutefois que les dates indiquées sont prévisionnelles et indicatives ; elles sont donc susceptibles d’évoluer et il faut attendre la publication de l’arrêté.

Concours de MISP 2018.

jeudi 24 mai 2018

Un arrêté daté du 17 mai 2018 fixe, au titre de l’année 2018, le nombre de postes ouverts pour le recrutement de médecins inspecteurs de santé publique à 12 pour le concours externe et à 3 pour le concours interne.

Concours de MISP 2018.

jeudi 22 mars 2018

L’arrêté d’ouverture du concours 2018 externe et interne pour le recrutement de médecins inspecteurs de santé publique vient de paraître au Journal Officiel du 22 mars 2018 (lire ici). L’ouverture des inscriptions est fixée au 3 avril et la date limite d’envoi des dossiers de candidature au 4 mai à minuit. L’épreuve orale d’admission aura lieu le 1er octobre. Curieusement, le nombre de postes offerts aux concours sera fixé... ultérieurement ! Tous renseignements ici sur le site du ministère ou par courriel à l’adresse suivante : drh-concours@sg.social.gouv.fr . Information à diffuser largement auprès des candidats potentiels.