Elections professionnelles : franc succès pour les listes UNSA

mercredi 10 décembre 2014
popularité : 10%

Le SMISP-UNSA conserve ses cinq sièges à la CAP (le sixième revient à la CFDT). Félicitations à nos élus : B. Broche (titulaire) et C. Guichard (suppléante) pour le grade de général, T. Mathieu et G. Delerue (titulaires) - A. Sarr et S. Renard-Dubois (suppléantes) pour le grade de chef, P. Buttet et C. Godin (titulaires) - S. Alibaï et M.-J. Mocquet (suppléantes) pour le premier grade.
478 incrits sur la liste des électeurs (contre 545 en 2011) et un taux de votants de 66,3 % (contre 60 % en 2011) ce qui traduit à la fois une baisse notable de l’effectif de notre corps et une participation au scrutin plus importante en valeur relative.
Le SMISP-UNSA obtient 218 voix soit 71,5 % des suffrages exprimés (en légère baisse par rapport à 2011 où il avait obtenu 245 voix soit 76,8 %).
Au CTM "Affaires sociales", la liste UNSA-CFTC est largement en tête avec 34,5 % des suffrages (taux de participation de 69,8 %) et obtient 5 sièges sur 15 (dont un sera occupé par T. Mathieu du SMISP-UNSA). Même si l’UNSA a perdu un siège, les comparaisons avec 2011 (où son score était de 36,8 %) sont délicates dans la mesure où, à l’époque, le CTM était commun avec "Jeunesse et sports". Si l’on considère les résultats ARS par ARS, les résultats apparaissent excellents. L’UNSA arrive en tête dans 21 régions sur 26 avec des scores variant de 29,5 % des voix à 60,8, et deuxième dans 4 ARS ; dans 7 ARS, elle dispose de la majorité absolue(Picardie, Nord - Pas-de-Calais, Guyane, Guadeloupe, Corse, Champagne-Ardennes, Bourgogne). L’UNSA est passée première en Pays-de-Loire et en Bretagne et connaît une forte progression à l’ARS Océan-Indien.
Constatons enfin, un taux important de participation aux élections, légitimant, s’il le fallait, notre représentativité syndicale.


Documents joints

PDF - 112.6 ko
PDF - 112.6 ko