RIFSEEP pour les MISP : des réponses toujours en attente.

mardi 20 novembre 2018
popularité : 15%

Extrait d’un message adressé par le SMISP-UNSA au DRH ministériel le 14 novembre 2018 :

"Monsieur le DRH ministériel,
Je me permets de revenir vers vous concernant l’instruction sur le RIFSEEP relative aux corps techniques qui ont adhéré au RIFSEEP le 1er juillet 2017.
Je tenais à vous confirmer, suite à nos échanges d’après CNC, que notre syndicat attend avec impatience la parution de cette instruction qui définira les socles réglementaires pour l’IFSE et les montants de valorisation des différents événements de carrière.
Cette instruction étant parue pour les corps administratifs, nous comprendrions mal qu’aucune instruction ne vienne préciser les, modalités de mise en place du RIFSEEP pour les corps techniques et notamment pour le corps des MISP.
Je tenais à vous rappeler, à nouveau, que certains grades des corps techniques et notamment du corps des MISP ont été injustement plafonnés lorsque l’ancien régime indemnitaire était en cours pénalisant un certain nombre de collègues dans leur évolution indemnitaire et que rien ne s’opposerait maintenant à un rattrapage indemnitaire pour les collègues des grades concernés par rapport aux collègues des grades qui n’ont pas subi ces plafonnements.
Cet argument avait d’ailleurs été avancé par l’administration pour motiver la mise en place du RIFSEEP.
Nous prenons donc au mot l’administration sur ce dossier puisque cela est maintenant rendu possible étant donné que les plafonds des IFSE de chaque groupe de fonction sont fixés à des niveaux hauts ce qui laisse donc une marge certaine pour un rattrapage indemnitaire avec rétroactivité à l’égard des collègues de ces corps."


Brèves

Concours de MISP 2018.

jeudi 24 mai

Un arrêté daté du 17 mai 2018 fixe, au titre de l’année 2018, le nombre de postes ouverts pour le recrutement de médecins inspecteurs de santé publique à 12 pour le concours externe et à 3 pour le concours interne.

Concours de MISP 2018.

jeudi 22 mars

L’arrêté d’ouverture du concours 2018 externe et interne pour le recrutement de médecins inspecteurs de santé publique vient de paraître au Journal Officiel du 22 mars 2018 (lire ici). L’ouverture des inscriptions est fixée au 3 avril et la date limite d’envoi des dossiers de candidature au 4 mai à minuit. L’épreuve orale d’admission aura lieu le 1er octobre. Curieusement, le nombre de postes offerts aux concours sera fixé... ultérieurement ! Tous renseignements ici sur le site du ministère ou par courriel à l’adresse suivante : drh-concours@sg.social.gouv.fr . Information à diffuser largement auprès des candidats potentiels.

Concours de MISP 2017

jeudi 6 avril 2017

L’arrêté d’ouverture, au titre de l’année 2017, du concours externe et interne pour le recrutement de médecin inspecteurs de santé publique, a été publié au JO du 30 mars 2017 (lireici).
L’ouverture des inscriptions a débuté le 4 avril ; leur clôture a été fixée au 4 mai. L’inscription doit être faite par voie électronique sur le site https://inscription.sante.gouv.fr/inscription/inscription.do .

Promotions confirmées

jeudi 7 avril 2016

La note de service relative aux tableaux d’avancement au grade de médecin général de santé publique et de médecin inspecteur en chef de santé publique au titre de l’année 2016 est parue le 22 mars (lire ici). Pas de surprise : les collègues retenus lors de la CAP ont bien été promus.

Parution le 9 juin 2015 d’une circulaire relative à la composition des instances ordinales siégeant en formation disciplinaire.

jeudi 20 août 2015

Suite à la décision du Conseil constitutionnel n° 2014-457 QPC du 20 mars 2015, les représentants de l’administration devront s’abstenir de siéger au sein des formations disciplinaires des instances ordinales, afin de respecter le principe constitutionnel d’indépendance. Ils pourront toutefois continuer à siéger dans ces instances pour toutes autres matières que disciplinaires. Lire la circulaire.