Une crise pour construire ?

lundi 30 janvier 2012
popularité : 3%

JPEG - 86.6 ko

Le mot de l’année 2012 pourrait bien être « crise » et pourtant loin des sirènes pessimistes, si nous redonnions du sens à ce mot et faisions de cette année celle d’une véritable rupture avec des politiques chaotiques et inconséquentes ?
Au-delà des seules questions financières dont l’omniprésence n’a d’autre but que de brouiller nos horizons, ne serait-il pas temps de réfléchir en profondeur, de s’interroger sur dix ans de politiques publiques désastreuses pour regarder enfin la santé autrement…, autrement qu’au travers du prisme de la régulation de l’offre de soins, des dépenses hospitalières et de la RGPP.
La réduction des dépenses et des moyens comme unique objectif est un chemin sans avenir, pour le développement de la santé publique comme pour celui du ministère et des services qui la portent.

En cette année de promesses électorales, le moment d’une démocratie sanitaire effective est peut- être venu pour redonner aux citoyens leur place dans les décisions qui les concernent et pour redonner aussi aux agents de notre ministère et des ARS une motivation à décliner des politiques auxquelles ils pourraient enfin croire.

Nous en rêvons, donnons-nous les moyens de la réaliser

Bonne Année 2012, constructive, militante et dynamique


Brèves

Dernière heure

mercredi 3 mai

Prolongation de la date limite pour l’inscription au concours de MISP 2017.
Un récent arrêté, paru au JO du 3 mai, prolonge jusqu’au 11 mai la date limite d’inscription au concours de MISP 2017 (voir ci-dessous).

Une nouvelle menace pour la santé publique

mercredi 12 octobre 2016

La nouvelle agence de santé publique ("Santé Publique France") vient de recevoir comme cadeau de naissance... une perte de 5 % de ses moyens financiers et humains pour 2017 alors même que les établissements qu’elle rassemble (INVS, INPES, EPRUS, ADALIS) avaient déjà subi d’importantes baisses de leurs budgets et de leurs effectifs ces dernières années. L’UNSA santé publique et le SNAPA (Syndicat national autonome du personnel des agences sanitaires) dénoncent cette mesure dans un communiqué de presse (lire ici).

Concours pour l’accès au corps des MISP

samedi 8 octobre 2016

Deux arrêtés, datés du 9 septembre, viennent de paraître aux journaux officiels des 16 et 23 septembre 2016. Le premier fixe les règles d’organisation générale et la nature de l’épreuve des concours pour le recrutement des médecins inspecteurs de santé publique ; le second autorise, au titre de l’année 2016, l’ouverture du concours.
Lire les arrêtés ici et et voir l’article ci-contre.
Les textes ont été complétés par une instruction en date du 5 octobre précisant les conditions d’organisation du concours. L’épreuve orale d’admission est fixée au 26 novembre. Attention à la date limite de dépôt des dossiers de candidature : le 26 octobre . Lire cette instruction. Pour tous renseignements : drh- concours@sg.social.gouv.fr.

Préparation au concours de MISP

mardi 27 septembre 2016

L’EHESP organise les 13 et 14 octobre prochains, une préparation pour le concours de recrutement de MISP 2016. Les modalités et les dossiers d’inscription sont mis en ligne sur le site de l’école www.ehesp.fr (lien ici).

Offre d’emploi l’ABM recrute.

vendredi 23 septembre 2016

L’Agence de biomédecine recrute un nouveau responsable de la mission d’inspection sur un contrat de détachement ou de mise à disposition d’une durée de 3 ans, renouvelables. La fiche de poste apparaît très intéressante et conviendrait particulièrement à un MISP. Le poste est à pourvoir au plus tard le 1er novembre 2016 ; c’est donc urgent.
Consultez ici l’offre d’emploi.