Ouvrages, rapports divers


Articles publiés dans cette rubrique

mardi 12 février 2013

un peu d’histoire : il y a 25 ans déjà !

Une lecture qui garde toute sa fraicheur, à revisiter en lien avec les évolutions récentes....

jeudi 14 août 2008

L’utilisation des compétences médicales permettant à l’Etat d’assurer ses responsabilités dans le domaine de la santé au niveau local

Sous ce titre ambitieux, quatre documents riches d’analyses et de propositions :
Synthèse
Les médecins inspecteurs de la santé publique (MISP)
Les médecins inspecteurs régionaux du travail et de la main d’oeuvre (MIRTMO)
Les médecins conseils de la sécurité sociale
A lire et à relire en ces (...)

mardi 10 octobre 2006

Qui sont les médecins de santé publique ?

Les médecins de santé publique interviennent à tous les niveaux de la société pour harmoniser les domaines sanitaire, social, politique et économique. Répartis en de multiples corps professionnels, tous sont au service de la collectivité et partagent le même souci de l’intérêt général.
Certains (...)

vendredi 7 décembre 2001

Les Médecins Inspecteurs de Santé Publique : Une conversion identitaire et une transformation de l’action publique dans le champ de la santé

Thèse de doctorat en Sociologie de Michel Vandenberghe. Lille 1 - 2001

Brèves

L’Ordre des médecins partage les craintes du SMISP

vendredi 3 avril 2015

La crainte du SMISP concernant le respect du secret médical dans les ARS tel qu’il apparaît remis en cause dans la rédaction de l’article 47 du projet de loi relatif à la santé et qui nous avait conduit à adresser, le 18 mars, à Mme Touraine une lettre ouverte (voir l’article ci-contre) semble partager par le CNOM. Réagissant à notre sollictation, ce dernier nous a fait savoir que dès le dépôt du projet de loi en octobre 2014, il avait proposé des amendements visant à maintenir le respect des droits des patients.
Lire la lettre du CNOM.

Utilisation abusive du titre de MISP : la DRH rappelle les textes aux DG d’ARS

mercredi 4 juin 2014

Suites à nos interventions, notamment en CAP, motivées par le constat d’une utilisation quelque peu « extensive » du titre de MISP par quelques « MARS » dans certains ARS, la DRH a opportunément rappelé les textes aux DG dans une lettre en date du 2 mai 2014.
Seuls les médecins remplissant les conditions fixées par les articles 3 et 7 du décret n° 91-1025 du 7 octobre 1991 relatif au statut particulier des MISP peuvent se prévaloir de ce titre.
Cela va mieux en le réaffirmant et nous remercions la DRH pour la prise en compte de notre demande.