Enquête "Santé Et Satisfaction des Médecins Au Travail" (SESMAT)

Face à l’augmentation des cas de souffrance professionnelle chez les MISP, le SMISP a décidé de s’associer à cette enquête sur la santé au travail des médecins.
vendredi 26 octobre 2007
par  Etienne Lecomte
popularité : 42%

L’objectif de SESMAT est de comprendre les déterminants de la santé et de la satisfaction ou de l’insatisfaction professionnelle.

Pour la première fois en France, une enquête d’envergure est menée auprès de tous les praticiens exerçant en institution hospitalière et dans d’autres modalités salariées, afin de mieux comprendre les liens existant entre les conditions d’exercice, la satisfaction professionnelle et la santé au travail, et d’en analyser les répercussions sur le système de soins hospitaliers.
Par exemple :
- Le souhait d’aménager ou d’interrompre prématurément une carrière,
- Les circonstances et conditions qui modifient un investissement professionnel
- Mesurer certaines atteintes somatiques ou le degré d’épuisement professionnel (burn-out) …

SESMAT est basée sur la méthodologie de l’étude européenne NEXT qui a porté sur la situation et les difficultés aux travail chez les personnels soignants.
Menée de 2004 à 2006, elle visait à mieux identifier ce qui peut expliquer l’abandon prématuré par les soignants paramédicaux de leur profession, et a permis de proposer des solutions pour réduire les problèmes de santé et les départs prématurés. Financée par la Commission européenne, elle a concerné dix pays : Allemagne, Belgique, Finlande, France, Grande-Bretagne, Italie, Pologne, Pays-Bas, Slovaquie et Suède.

Il s’agit d’une enquête déclarative, sans échantillonnage, donc non strictement représentative, mais dont les résultats seront très instructifs.
Le questionnaire a été adapté pour le corps médical. Il comporte beaucoup de questions qui balayent tous les champs qui nécessitent d’être étudiés. Cette méthodologie peut paraître lourde (longueur du questionnaire) mais, elle est la seule utilisable et correspond aux standards des grandes études internationales.
Des résultats préliminaires sont disponibles.

Prévue initialement pour les médecins hospitaliers, dont ceux en Santé Publique, SESMAT est ouverte aux Médecins de Santé Publique en général, avec quelques interprétations des questions posées.

Une analyse spécifique pour les MISP sera possible, d’autant plus fine que les réponses seront nombreuses, apportant une mine d’informations inédites sur nos conditions de travail et une base précieuse pour contribuer à leur amélioration.
Les connaissances et, par suite, les propositions d’améliorations qui en seront issues ne peuvent être utiles et convaincantes que si vous êtes nombreux à répondre au questionnaire.

Cette enquête est ouverte jusqu’au 31 décembre 2007.

Nous vous encourageons donc vivement dans les semaines qui viennent à prendre le temps de remplir le questionnaire, en vous aidant de la note explicative qui adapte certaines questions au contexte des MISP.

Vous pouvez également le remplir en ligne.
Il est possible de s’interrompre au cours du remplissage, mais si vous fermez la session vos données seront perdues, (afin de préserver l’anonymat).
(si vous pensez qu’il vous sera difficile de terminer en une seule session, préférez le remplissage papier)

**** Confidentialité et anonymat.****

La direction de votre établissement, votre chef de service n’auront aucun accès à ces données.
Les informations que vous apportez sont anonymes et seront traitées de manière confidentielle.
A aucun moment, vous n’aurez à communiquer vos coordonnées.
Ce questionnaire répond aux obligations réglementaires concernant le traitement informatique des données (CNIL).

Merci de votre contribution !


Documents joints

Adaptation SESMAT pour les MISP
Adaptation SESMAT pour les MISP
Questionnaire SESMAT
Questionnaire SESMAT

Commentaires

Brèves

Vaccination anti Covid-19 des MISP et controle des PS libéraux

dimanche 19 septembre

Le Syndicat des Médecins Inspecteurs de Santé Publique a été interpellé par ses adhérents sur l’obligation de vaccination contre la Covid-19 des médecins inspecteurs et sur le contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés

S’agissant de l’obligation vaccinale, le SMISP considère que des médecins de SP formés à la lutte contre les épidémies se doivent d’être vaccinés et exemplaires de ce point de vue.

S’agissant du contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés, cette procédure doit rester un contrôle administratif sur pièces, l’inspection au cabinet du médecin étant jugée disproportionnée.

A télécharger sur le lien ci dessous le communiqué du SMISP diffusé dans les régions :

Actualisation du site

lundi 13 septembre

L’actualisation du site est en chantier... un peu de patience c’est pour bientôt !

Le SMISP Info n°1-2020 est paru.

vendredi 6 mars 2020

Au sommaire : Inspection. Le comité de déontologie donne raison au SMISP-UNSA.
Lire le SMISP-Info.

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin...

lundi 1er juillet 2019

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin 2019 a procédé au renouvellement de son Conseil syndical et de son bureau. Consultez ici leur nouvelles compositions.

Journée annuelle de l’AMISP

vendredi 8 juin 2018

L’Association des médecins inspecteurs de santé publique (AMISP) organisera sa journée de formation annuelle le 20 septembre 2018 à Paris, au Ministère des solidarités et de la santé autour de deux thèmes principaux : les données de santé et la place des offreurs de soins dans lé prévention.
Une date à retenir dès à présent. A suivre sur le site de l’AMISP : www.amisp.fr