Formation des médecins de santé publique... encore une opportunité ratée.

jeudi 30 octobre 2014
popularité : 94%

Depuis plusieurs années, suite à une décision déplorable du précédent directeur de l’EHESP, la responsabilité pédagogique de la filière de formation des médecins inspecteurs de santé publique était assurée par une pharmacienne inspectrice de santé publique, conjointement à la responsabilité pédagogique de la filière de son corps d’origine. A l’occasion du départ de cette pharmacienne, le SMISP a souhaité porter un projet ambitieux de développement d’une formation professionnelle initiale et continue (notamment dans le champ du DPC) des médecins de santé publique amenés à travailler dans les ministères, les agences et les différents services de l’état et des collectivités territoriales, allant au-delà de la formation des seuls médecins inspecteurs de santé publique.

Nous demandions, le maintien d’un poste à plein temps de responsable pédagogique de la filière PHISP et la création d’un temps plein médical pour assurer la responsabilité de la filière MISP et élaborer ce projet en concertation avec les autres responsables de filières de formation professionnelle des médecins de santé publique au sein de l’EHESP, des universités ou d’autres centres de formation propres à chaque corps.

Ce projet suscitait l’intérêt d’un certain nombre de responsables de l’EHESP et d’universitaires de santé publique. Nous en attendions, une amélioration de l’attractivité de nos métiers par l’acquisition d’une culture commune de santé publique, une diversification des modes d’exercice et la simplification de la mobilité des médecins de santé publique entre les différents organismes employeurs.

La réalité budgétaire aura été plus forte et malgré nos interventions, nous ne pouvons que constater la simple reconduction de 2 postes à mi-temps, un pour chacune des 2 filières, stratégie dénuée de toute ambition. La nouvelle Loi de Santé publique a donc toutes les chances d’être discutée et mise en oeuvre avec toujours plus de gestionnaires et bien peu de techniciens.

Lire notre lettre de protestation (SMISP/SPHISP) après du DRH et de notre ministre.


Documents joints

PDF - 704.8 ko

Brèves

Une nouvelle menace pour la santé publique

mercredi 12 octobre 2016

La nouvelle agence de santé publique ("Santé Publique France") vient de recevoir comme cadeau de naissance... une perte de 5 % de ses moyens financiers et humains pour 2017 alors même que les établissements qu’elle rassemble (INVS, INPES, EPRUS, ADALIS) avaient déjà subi d’importantes baisses de leurs budgets et de leurs effectifs ces dernières années. L’UNSA santé publique et le SNAPA (Syndicat national autonome du personnel des agences sanitaires) dénoncent cette mesure dans un communiqué de presse (lire ici).

Le SMISP-Info N°4 du 15 septembre 2016 est paru

lundi 19 septembre 2016

Au sommaire : "C’est la rentrée" (un point sur nos négociations avec le ministère), le concours de recrutement 2016-2017 de MISP, le DPC, et la prochaine CAP de promotion.
Lire le nouveau SMISP-Info.

Arrêt maladie : obligation de déclaration sous 48 h.

mercredi 8 octobre 2014

Un récent décret, publié au JO du 5 octobre, stipule que les fonctionnaires devront désormais respecter absolument le délai de deux jours pour envoyer à l’administration leur avis d’interruption de travail sous peine de voir leur rémunération amputée.

ANNULATION DU SEMINAIRE DE PRINTEMPS

samedi 2 mai 2009

JPEG - 2.2 ko Trop d’incertitude sur les (in)disponibilités des uns et des autres.... la grippe nouvelle a eu raison du séminaire de printemps du SMISP !

En effet la plupart des MISP sont trés mobilisés pour la veille épidémiologique et l’organisation de la lutte contre une pandémie grippale.
Impossible à ce jour de prédire la suite, mais ça risque de durer....

Le rendez vous des 7 et 8 mai à RENNES est annulé, d’autres modalités d’échanges seront prévues en préparation de notre prochaine échéance : l’assemblée générale du 24 juin 2009 (à retenir absolument dans vos agendas !)
JPEG - 917 octets

Séminaire de Marseille 18 et 19 mai 2007

dimanche 10 juin 2007

Le séminaire exceptionnel de printemps a été riche d’échanges et de découvertes... les documents et la synthèse prochainement sur ce site.

Un rayon de soleil pour patienter !
le SMISP en voyage d'étude devant le port de la quarantaine