L’effacement des médecins inspecteurs de santé publique

mercredi 13 juin 2018
popularité : 92%

Le Code de la santé publique en ligne est un outil très intéressant pour une recherche de texte réglementaire à partir de mot clé.
Une recherche faite sur le mot « médecin inspecteur de santé publique « montre que sa présence dans les textes réglementaires s’estompe au fil des mois, faisant de lui une espèce en voie d’effacement par sa propre administration.
Les différentes références au médecin inspecteur de santé publique sont progressivement remplacées dans les textes par « les agents ou inspecteurs des agences régionales de santé ayant la qualité de médecin ».
La dernière suppression relevée l’a été dans la loi n°2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant qui a remplacé : « l’intervention du médecin inspecteur de santé publique ou de l’inspecteur de l’action sanitaire et sociale dans les inspections de maltraitance à enfant dans les établissements sociaux et médico-sociaux » par « les agents d’inspection et de contrôle de l’agence régionale de santé ».
Dans très bientôt, le médecin inspecteur se trouvera relégué dans le monde disparu « des maisons de repos destinées aux femmes récemment accouchées », article D6124-446-3 (clin d’œil à l’annexe XXI du décret n° 56-284 du 9 mars 1956 complétant le décret n° 46-1834 du 20 août 1946).
Cette manœuvre d’effacement constitue à l’évidence un déni de la triple valence des médecins inspecteurs de santé publique dans leur spécificité à la fois de médecin, de médecin spécialiste en santé publique et d’inspecteur.
Plus que jamais dans une situation de modification totale des besoins de santé des populations (épidémie de maladies chroniques, pathologies émergentes et changement climatique) et de nécessité profonde en matière d’organisation des systèmes de santé, la gouvernance de la santé a besoin de l’apport des professionnels de santé publique que nous sommes.
Conscient de ces évolutions, le syndicat des médecins inspecteurs lutte pour maintenir les valeurs de la santé publique au sein de notre ministère.

Jean-Paul Guyonnet.


Brèves

Une nouvelle menace pour la santé publique

mercredi 12 octobre 2016

La nouvelle agence de santé publique ("Santé Publique France") vient de recevoir comme cadeau de naissance... une perte de 5 % de ses moyens financiers et humains pour 2017 alors même que les établissements qu’elle rassemble (INVS, INPES, EPRUS, ADALIS) avaient déjà subi d’importantes baisses de leurs budgets et de leurs effectifs ces dernières années. L’UNSA santé publique et le SNAPA (Syndicat national autonome du personnel des agences sanitaires) dénoncent cette mesure dans un communiqué de presse (lire ici).

Le SMISP-Info N°4 du 15 septembre 2016 est paru

lundi 19 septembre 2016

Au sommaire : "C’est la rentrée" (un point sur nos négociations avec le ministère), le concours de recrutement 2016-2017 de MISP, le DPC, et la prochaine CAP de promotion.
Lire le nouveau SMISP-Info.

Arrêt maladie : obligation de déclaration sous 48 h.

mercredi 8 octobre 2014

Un récent décret, publié au JO du 5 octobre, stipule que les fonctionnaires devront désormais respecter absolument le délai de deux jours pour envoyer à l’administration leur avis d’interruption de travail sous peine de voir leur rémunération amputée.

ANNULATION DU SEMINAIRE DE PRINTEMPS

samedi 2 mai 2009

JPEG - 2.2 ko Trop d’incertitude sur les (in)disponibilités des uns et des autres.... la grippe nouvelle a eu raison du séminaire de printemps du SMISP !

En effet la plupart des MISP sont trés mobilisés pour la veille épidémiologique et l’organisation de la lutte contre une pandémie grippale.
Impossible à ce jour de prédire la suite, mais ça risque de durer....

Le rendez vous des 7 et 8 mai à RENNES est annulé, d’autres modalités d’échanges seront prévues en préparation de notre prochaine échéance : l’assemblée générale du 24 juin 2009 (à retenir absolument dans vos agendas !)
JPEG - 917 octets

Séminaire de Marseille 18 et 19 mai 2007

dimanche 10 juin 2007

Le séminaire exceptionnel de printemps a été riche d’échanges et de découvertes... les documents et la synthèse prochainement sur ce site.

Un rayon de soleil pour patienter !
le SMISP en voyage d'étude devant le port de la quarantaine