NUTRISCORE : santé publique versus lobbys agro-alimentaires.

vendredi 15 décembre 2017
par  Christian Lahoute
popularité : 13%

La mise en œuvre du logo « Nutriscore »* prévu par la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 vient d’être officialisée par la signature d’un arrêté interministériel le 31 octobre 2017 lui-même validé par la commission européenne le 25 octobre (l’arrêté fait suite au décret n° 2016-980 du 19 juillet 2016).
Ce logo constitue une avancée dans la longue bataille que se sont livrés d’une part les professionnels de santé publique et les pouvoirs publics et d’autre part les lobbys de l’industrie agro-alimentaire. Mais cette bataille est loin d’être gagnée. En effet, l’usage de Nutriscore reste facultatif et les lobbys ont plus d’un tour dans leur sac : étalement très progressif de l’application à leurs produits, et surtout introduction d’un autre système de notation beaucoup moins informatif et plus confus pour faire diversion...
C’est la raison pour laquelle un groupe d’associations (dont, outre le SMISP : la Société française de santé publique, l’association des médecins inspecteurs de santé publique – AMISP - , le syndicat national des médecins de PMI,...) lance auprès des professionnels de santé et du grand public une pétition « Pour la mise en place du logo officiel Nutri-Score sur les aliments et empêcher les manœuvres de brouillages de certains industriels de l’agro-alimentaire ». Vous pouvez la consulter et la signer ici ou sur le site de la SFSP.

*Rappel : le Nutriscore note les produits de A (impact très positif sur la santé) à E (impact très négatif) et à chaque note correspond un code couleur, de vert à rouge. Il s’agit d’un outil de santé publique visant à informer le consommateur sur la qualité nutritionnelle des aliments et à inviter les industriels à améliorer la composition de leurs produits.


Brèves

Journée annuelle de l’AMISP

vendredi 8 juin

L’Association des médecins inspecteurs de santé publique (AMISP) organisera sa journée de formation annuelle le 20 septembre 2018 à Paris, au Ministère des solidarités et de la santé autour de deux thèmes principaux : les données de santé et la place des offreurs de soins dans lé prévention.
Une date à retenir dès à présent. A suivre sur le site de l’AMISP : www.amisp.fr

Enfin, une SGMAS

jeudi 17 mai

Par décret en date du 16 mai 2018, Madame Sabine Fourcade, IGAS, a été nommée secrétaire générale des ministères chargés des affaires sociale (SGMAS). Cette nomination est la bienvenue : voilà en effet plusieurs mois que le poste était vacant ! Elle prendra effet le 22 mai soit le jour de mobilisation des agents de la fonction publique : espérons que ce sera l’occasion de relancer le dialogue social, particulièrement absent ces derniers temps.
Lire la biographie de Mme Fourcade dans le communiqué de l’UNSA cohésion sociale à l’adresse ci-dessous.

Une rencontre sur le NUTRISCORE

mercredi 7 février

Le SMISP ainsi que l’AMISP se sont associés au collectif rassemblé par la Société française de santé publique (SFSP) pour défendre la mise en oeuvre du Nutriscore, outil de santé publique visant à informer le consommateur sur la qualité nutritionnelle des aliments (voir ici). Une rencontre autour du Nutriscore est organisée par Santé publique France et la DGS le jeudi 15 février 2018 de 9 h. 30 à 13 h. 30 au Novotel Paris-Sud Charenton. Renseignements, programme et inscriptions à cette adresse.

Prochaine CAP

mardi 2 janvier

La CAP dite de "promotion" aura lieu le vendredi 4 mai 2018, avec une pré-CAP le vendredi 27 avril.

A vos agendas

mercredi 20 décembre 2017

Dès à présent, retenez la date du vendredi 26 janvier 2018. Ce sera celle de notre séminaire syndical d’hiver à Paris, au ministère. Au programme, en particulier, le projet de praticien de santé publique et la mise à jour de notre doctrine d’emploi.