Projet de l’ex DAGPB pour l’évolution de notre statut

lundi 9 novembre 2009
par  Etienne Lecomte
popularité : 45%

Mme Kirry DRH avait rencontré le SMISP en juillet dans le cadre du programme gouvernemental de fusion des corps demandé par la RGPP. Elle a présenté aux représentants du SMISP un projet de regroupement des MISP, PHISP et IGS, au sein d’un même corps de "cadres supérieurs de santé publique et de sécurité sanitaire". La nouvelle grille proposée comportait un premier grade avec pour les médecins, une entrée dans le corps à l’indice 588 (528 actuellement) et un déroulement linéaire des indices 588 à hors échelle B (HEB) (actuellement c’est de 528 à 966 pour le grade de MISP, avec une barrière au passage en MISP chef). Le deuxième grade couvrirait HEC et la HED serait réservée aux anciens MIR et CSZ(hors quota) et à un pourcentage à déterminer de HEC en C3.

Notre objectif reste d’améliorer l’attractivité du corps et ce projet de nouvelle grille indiciaire n’est pas, a priori, de nature à la renforcer. Dans le cadre des ARS, une évolution plus globale du statut tendant à un rapprochement avec le niveau des praticiens hospitaliers et une harmonisation des statuts de médecins et autres praticiens exerçant les mêmes missions (MISP, PH, Médecins conseils etc….) nous semble la seule vraie question à l’ordre du jour et le projet de la DAGPB n’y répond pas.
A la suite du séminaire, nous avons adressé à Mme Kirry DRH le 12 octobre une lettre de réponse.


Documents joints

courDRH12_10_2009.pdf
courDRH12_10_2009.pdf

Commentaires

Brèves

Vaccination anti Covid-19 des MISP et controle des PS libéraux

dimanche 19 septembre

Le Syndicat des Médecins Inspecteurs de Santé Publique a été interpellé par ses adhérents sur l’obligation de vaccination contre la Covid-19 des médecins inspecteurs et sur le contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés

S’agissant de l’obligation vaccinale, le SMISP considère que des médecins de SP formés à la lutte contre les épidémies se doivent d’être vaccinés et exemplaires de ce point de vue.

S’agissant du contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés, cette procédure doit rester un contrôle administratif sur pièces, l’inspection au cabinet du médecin étant jugée disproportionnée.

A télécharger sur le lien ci dessous le communiqué du SMISP diffusé dans les régions :

Actualisation du site

lundi 13 septembre

L’actualisation du site est en chantier... un peu de patience c’est pour bientôt !

Le SMISP Info n°1-2020 est paru.

vendredi 6 mars 2020

Au sommaire : Inspection. Le comité de déontologie donne raison au SMISP-UNSA.
Lire le SMISP-Info.

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin...

lundi 1er juillet 2019

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin 2019 a procédé au renouvellement de son Conseil syndical et de son bureau. Consultez ici leur nouvelles compositions.

Journée annuelle de l’AMISP

vendredi 8 juin 2018

L’Association des médecins inspecteurs de santé publique (AMISP) organisera sa journée de formation annuelle le 20 septembre 2018 à Paris, au Ministère des solidarités et de la santé autour de deux thèmes principaux : les données de santé et la place des offreurs de soins dans lé prévention.
Une date à retenir dès à présent. A suivre sur le site de l’AMISP : www.amisp.fr