UN ANCIEN DG D’ARS Condamné pour détournement de FIR.

vendredi 24 mai 2019
popularité : 59%

Par un jugement de la Cour de discipline budgétaire et financière en date du 23 avril 2019 et publié au JO du 5 mai, Philippe Calmette, ancien DG de l’ARS du Limousin, vient d’être condamné pour avoir utilisé, entre 2013 et 2015, le Fonds d’intervention régional (FIR qui, comme son nom l’indique, a été institué pour développer les programmes régionaux de santé) pour financer à hauteur de 325 000 euros... la construction d’un pôle mère-enfant à l’hôpital de M’Bour au Sénégal et d’une unité Alzheimer au centre hospitalier de Rabat. La cour lui reconnaît toutefois quelques circonstances atténuantes et le condamne à une amende de... 500 euros ! Précisons que le jugement précise que le ministère avait été tenu au courant de cette utilisation abusive du FIR...
Philippe Calmette a quitté l’ARS du Limousin fin 2015 pour... l’IGAS et a rejoint maintenant le secteur privé associatif (il est président délégué de NEXEM – organisme professionnel du secteur médico-social - et président de la FISAF - Fédération nationale pour l’Inclusion des personnes en situation de Handicap Sensoriel et DYS en France).
Un nouvel exemple des dérives possibles des pouvoirs étendus conférés aux DG d’ARS.
Devant l’illégalité manifeste de ce détournement, l’UNSA a décidé de transmettre un signalement au Parquet national financier pour porter l’affaire au pénal (lire ici le courrier de l’UNSA).


Documents joints

PDF - 867.6 ko
PDF - 867.6 ko

Brèves

Vaccination anti Covid-19 des MISP et controle des PS libéraux

dimanche 19 septembre

Le Syndicat des Médecins Inspecteurs de Santé Publique a été interpellé par ses adhérents sur l’obligation de vaccination contre la Covid-19 des médecins inspecteurs et sur le contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés

S’agissant de l’obligation vaccinale, le SMISP considère que des médecins de SP formés à la lutte contre les épidémies se doivent d’être vaccinés et exemplaires de ce point de vue.

S’agissant du contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés, cette procédure doit rester un contrôle administratif sur pièces, l’inspection au cabinet du médecin étant jugée disproportionnée.

A télécharger sur le lien ci dessous le communiqué du SMISP diffusé dans les régions :

Actualisation du site

lundi 13 septembre

L’actualisation du site est en chantier... un peu de patience c’est pour bientôt !

Le SMISP Info n°1-2020 est paru.

vendredi 6 mars 2020

Au sommaire : Inspection. Le comité de déontologie donne raison au SMISP-UNSA.
Lire le SMISP-Info.

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin...

lundi 1er juillet 2019

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin 2019 a procédé au renouvellement de son Conseil syndical et de son bureau. Consultez ici leur nouvelles compositions.

Journée annuelle de l’AMISP

vendredi 8 juin 2018

L’Association des médecins inspecteurs de santé publique (AMISP) organisera sa journée de formation annuelle le 20 septembre 2018 à Paris, au Ministère des solidarités et de la santé autour de deux thèmes principaux : les données de santé et la place des offreurs de soins dans lé prévention.
Une date à retenir dès à présent. A suivre sur le site de l’AMISP : www.amisp.fr