Une crise pour construire ?

lundi 30 janvier 2012
popularité : 90%

Le mot de l’année 2012 pourrait bien être « crise » et pourtant loin des sirènes pessimistes, si nous redonnions du sens à ce mot et faisions de cette année celle d’une véritable rupture avec des politiques chaotiques et inconséquentes ?
Au-delà des seules questions financières dont l’omniprésence n’a d’autre but que de brouiller nos horizons, ne serait-il pas temps de réfléchir en profondeur, de s’interroger sur dix ans de politiques publiques désastreuses pour regarder enfin la santé autrement…, autrement qu’au travers du prisme de la régulation de l’offre de soins, des dépenses hospitalières et de la RGPP.
La réduction des dépenses et des moyens comme unique objectif est un chemin sans avenir, pour le développement de la santé publique comme pour celui du ministère et des services qui la portent.

En cette année de promesses électorales, le moment d’une démocratie sanitaire effective est peut- être venu pour redonner aux citoyens leur place dans les décisions qui les concernent et pour redonner aussi aux agents de notre ministère et des ARS une motivation à décliner des politiques auxquelles ils pourraient enfin croire.

Nous en rêvons, donnons-nous les moyens de la réaliser

Bonne Année 2012, constructive, militante et dynamique


Brèves

Une nouvelle menace pour la santé publique

mercredi 12 octobre 2016

La nouvelle agence de santé publique ("Santé Publique France") vient de recevoir comme cadeau de naissance... une perte de 5 % de ses moyens financiers et humains pour 2017 alors même que les établissements qu’elle rassemble (INVS, INPES, EPRUS, ADALIS) avaient déjà subi d’importantes baisses de leurs budgets et de leurs effectifs ces dernières années. L’UNSA santé publique et le SNAPA (Syndicat national autonome du personnel des agences sanitaires) dénoncent cette mesure dans un communiqué de presse (lire ici).

Le SMISP-Info N°4 du 15 septembre 2016 est paru

lundi 19 septembre 2016

Au sommaire : "C’est la rentrée" (un point sur nos négociations avec le ministère), le concours de recrutement 2016-2017 de MISP, le DPC, et la prochaine CAP de promotion.
Lire le nouveau SMISP-Info.

Arrêt maladie : obligation de déclaration sous 48 h.

mercredi 8 octobre 2014

Un récent décret, publié au JO du 5 octobre, stipule que les fonctionnaires devront désormais respecter absolument le délai de deux jours pour envoyer à l’administration leur avis d’interruption de travail sous peine de voir leur rémunération amputée.

ANNULATION DU SEMINAIRE DE PRINTEMPS

samedi 2 mai 2009

JPEG - 2.2 ko Trop d’incertitude sur les (in)disponibilités des uns et des autres.... la grippe nouvelle a eu raison du séminaire de printemps du SMISP !

En effet la plupart des MISP sont trés mobilisés pour la veille épidémiologique et l’organisation de la lutte contre une pandémie grippale.
Impossible à ce jour de prédire la suite, mais ça risque de durer....

Le rendez vous des 7 et 8 mai à RENNES est annulé, d’autres modalités d’échanges seront prévues en préparation de notre prochaine échéance : l’assemblée générale du 24 juin 2009 (à retenir absolument dans vos agendas !)
JPEG - 917 octets

Séminaire de Marseille 18 et 19 mai 2007

dimanche 10 juin 2007

Le séminaire exceptionnel de printemps a été riche d’échanges et de découvertes... les documents et la synthèse prochainement sur ce site.

Un rayon de soleil pour patienter !
le SMISP en voyage d'étude devant le port de la quarantaine