Christian Lahoute


Articles de cet auteur

dimanche 26 novembre 2017
par  Christian Lahoute

MISP et médecins de santé scolaire : même combat ?

L’Académie de médecine vient de publier un rapport dénonçant « la situation alarmante de la médecine scolaire en France, qui met en grande difficulté les actions éducatives fondamentales en matière de prévention pour les enfants et les adolescents » (lire ici). Dans le constat :
« le manque de pilotage, (...)

mercredi 25 octobre 2017
par  Christian Lahoute

STRATEGIE NATIONALE DE SANTE 2017 - 2022

PREALABLES
A peine nommée, Agnès Buzyn, la nouvelle ministre chargée de la santé, saisissait le 17 mai 2017 le Haut conseil de la santé publique « pour qu’il réalise, d’ici à la fin juillet 2017, l’analyse préalable de l’état de santé de la population, des déterminants de cet état de santé et des stratégies (...)

jeudi 28 septembre 2017
par  Christian Lahoute

Chronique d’une mort annoncée (suite).

Une baisse importante du nombre de MISP : - 22 % de 2010 à 2016.
La baisse de l’effectif des MISP se confirme malheureusement ces dernières années. Jusqu’en 2010, il se situait autour de 600 puis il a régulièrement diminué pour atteindre 470 en 2016 soit une baisse de 22 % en six ans, entre 2010 et (...)

mardi 29 mars 2016
par  Christian Lahoute

Réforme territoriale : beaucoup d’inconnus et de nombreuses craintes, notamment en matière de veille et de sécurité sanitaire.

Le SMISP-UNSA a examiné avec attention les documents officiels préfigurant les sept ARS regroupant deux ou plusieurs anciennes régions dans le cadre de la réforme territoriale. Il s’agit d’une première approche encore très incomplète, dont il est toutefois permis de tirer quelques éléments (lire la (...)

lundi 28 mars 2016
par  Christian Lahoute

Après les MIR, la disparition en catimini des CSZ ?

Le 22 janvier est parue une instruction « relative aux principes d’organisation des missions de veille et de sécurité sanitaire et des missions relevant des domaines de la défense et de la sécurité au sein des agences régionales de santé » (lire ici). Notre surprise a été grande à sa lecture en ce qui (...)


Envoyer un message

Brèves

Le SMISP Info n°1-2020 est paru.

vendredi 6 mars

Au sommaire : Inspection. Le comité de déontologie donne raison au SMISP-UNSA.
Lire le SMISP-Info.

JOURNEE DE L’AMISP

mercredi 4 septembre 2019

L’AMISP (Association des médecins inspecteurs de santé publique) organise le 19 septembre 2019, dans les locaux du ministère chargé de la santé, sa journée annuelle de formation, sur les thèmes : « Service sanitaire des étudiants en santé, Formation et DPC en santé publique, autour d’expériences régionales ». Cette journée est ouverte à l’ensemble des médecins et des infirmières de santé publique de l’administration et des agences de santé et sera validée pour les médecins de santé publique au titre du DPC.
Renseignements et inscription sur le site de l’AMISP.

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin...

lundi 1er juillet 2019

L’Assemblée générale du SMISP-UNSA du 21 juin 2019 a procédé au renouvellement de son Conseil syndical et de son bureau. Consultez ici leur nouvelles compositions.

Concours de MISP 2019.

mardi 30 avril 2019

L’arrêté autorisant l’ouverture en 2019 d’un concours pour le recrutement de MISP est paru au JO du 14 avril 2019. L’ouverture des inscriptions est fixée au 16 avril et leur clôture au 16 mai. Les demandes d’inscription doivent être faites préférentiellement par voie télématique (cliquez sur ce lien). Des renseignements complémentaires peuvent être obtenus à cette adresse : drh-concours@sg.social.gouv.fr .

Taux de promotion au grade de chef

mardi 5 mars 2019

Un arrêté en date du 20 février 2019, publié au JO du 5 mars, fixe, pour les années 2019 2020 et 2021, à 22 % le taux d’avancement au grade de médecin inspecteur en chef de santé publique, soit un taux identique à celui en vigueur depuis 2015. Par contre, ce même taux pour l’avancement au grade de général est encore en cours de discussion avec la fonction publique (la DRH a proposé de le fixer à 11 %, contre 12 % antérieurement).