Christian Lahoute


Articles de cet auteur

vendredi 24 mai 2019
par  Christian Lahoute

NUTRISCORE. Une pétition européenne.

L’UFC Que Choisir vient de lancer, avec six autres organisations de consommateurs de différents pays, une « initiative citoyenne européenne » sous la forme d’une pétition pour demander à la Commission de rendre obligatoire le NUTRI-SCORE, étiquetage nutritionnel simplifié sur les produits alimentaires (...)

samedi 8 décembre 2018
par  Christian Lahoute

EFFECTIF des MISP. L’hémorragie continue dans les ARS...

Nous nous avions déjà fait l’écho de la baisse inquiétante du nombre de MISP ces dernières années (lire ici). Le Bilan social du réseau des ARS 2017 vient confirmer l’hémorragie. Au 31 décembre 2017, il n’y avait plus que 237 MIPS dans les ARS soit une baisse de près d’un tiers depuis 2013. Par contre, (...)

jeudi 24 mai 2018
par  Christian Lahoute

Vous avez dit « dialogue » social ?

La DRH a décidé unilatéralement d’avancer la date de la réunion du CNC (Comité national de concertation des ARS), prévue le 19 juin, au 31 mai. Ceci par un simple mél envoyé le 4 mai, sans avancer de motifs particuliers et sans concertation préalable, notamment avec le secrétaire du comité ; les (...)

vendredi 15 décembre 2017
par  Christian Lahoute

NUTRISCORE : santé publique versus lobbys agro-alimentaires.

La mise en œuvre du logo « Nutriscore »* prévu par la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 vient d’être officialisée par la signature d’un arrêté interministériel le 31 octobre 2017 lui-même validé par la commission européenne le 25 octobre (l’arrêté fait suite au décret n° 2016-980 du (...)

dimanche 26 novembre 2017
par  Christian Lahoute

Autopsie (non exhaustive) d’une fiche de paye actuelle et future

Le point d’indice
C’est la base du traitement brut des fonctionnaires. Le montant du traitement est fixé en fonction du grade et de l’échelon. A chaque échelon est associé un indice brut et à chaque indice brut correspond un indice majoré permettant le calcul de la rémunération, pour faire simple, par (...)


Envoyer un message

Brèves

Soutien aux médecins de santé scolaire en grève le 13 janvier 2022

lundi 17 janvier

En soutien à nos collègues du SNMSU-UNSA Éducation, syndicat des médecins scolaires et universitaires, qui a appelé les médecins de l’éducation nationale à se joindre au mouvement de grève du 13 janvier 2022, le SMISP a adressé le courrier ci joint à notre ministre.

Ce courrier dénonce des recommandations de gestion de la crise Covid chez les scolaires et préscolaire, non cohérentes, complexes, fluctuantes, non évaluables (ce qui est contraire à toute action en SP), anxiogènes pour les familles et les acteurs, générant une incompréhension de la part des publics et des professionnels concernés..

Lettre à M. LE SGMAS demandant l’ouverture de négociations sur le statut du corps des MISP

mardi 11 janvier

Lettre au SGMAS demandant l’ouverture de négociations sur le statut du corps des MISP - décembre 2021

Sur le Web : Lettre au SGMAS

Courrier du SMISP au ministre sur le statut PSP

mardi 11 janvier

Lettre au Ministre de la santé et des solidarités demandant la relance du groupe de travail sur le statut de Praticien de Santé Publique - décembre 2021

Attention - L’ Assemblée Générale du SMISP-UNSA du 13 décembre 2021 se tiendra en distanciel

lundi 15 novembre 2021

L’Assemblée Générale 2021 du SMISP-UNSA aura lieu le lundi 13 décembre 2021.

Compte-tenu de l’évolution actuelle de l’épidémie due au Covid-19, le bureau a renoncé à organiser le séminaire-AG en présentiel, l’organisation prévue pour cette réunion sera celle d’une réunion tenue exclusivement à distance.

Plusieurs postes sont à renouveler au sein du Conseil Syndical, il est important que les candidats se fassent connaitre lors de l’inscription.

Vaccination anti Covid-19 des MISP et controle des PS libéraux

dimanche 19 septembre 2021

Le Syndicat des Médecins Inspecteurs de Santé Publique a été interpellé par ses adhérents sur l’obligation de vaccination contre la Covid-19 des médecins inspecteurs et sur le contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés

S’agissant de l’obligation vaccinale, le SMISP considère que des médecins de SP formés à la lutte contre les épidémies se doivent d’être vaccinés et exemplaires de ce point de vue.

S’agissant du contrôle du statut vaccinal des professionnels de santé non salariés, cette procédure doit rester un contrôle administratif sur pièces, l’inspection au cabinet du médecin étant jugée disproportionnée.

A télécharger sur le lien ci dessous le communiqué du SMISP diffusé dans les régions :