MISP, vous avez dit MISP ?

Des informations pratiques pour les MISP et des articles sur le métier pour ceux qui veulent en savoir plus.


Documents joints

PDF - 72.8 ko
PDF - 72.8 ko
PDF - 536.2 ko
PDF - 536.2 ko

Articles publiés dans cette rubrique

mardi 2 janvier 2018

RIFSEEP. Le SMISP et le SPHISP interpellent la ministre : la réponse du DRH.

Début 2017, au cours de nombreuses réunions avec la DRH, nous avions négocié les conditions de mise en œuvre du RIFSEEP pour les MISP, notamment les conditions de classement des postes occupés dans les différents groupes de fonctions et la reconnaissance de l’expertise. Ces conditions ont été validées (...)

dimanche 26 novembre 2017
par  Christian Lahoute

MISP et médecins de santé scolaire : même combat ?

L’Académie de médecine vient de publier un rapport dénonçant « la situation alarmante de la médecine scolaire en France, qui met en grande difficulté les actions éducatives fondamentales en matière de prévention pour les enfants et les adolescents » (lire ici). Dans le constat :
« le manque de pilotage, (...)

vendredi 3 novembre 2017

EHESP : toujours plus avec encore moins !

Lors du dernier Conseil d’administration de l’EHESP du 12 octobre, où étaient présentés le budget rectificatif 2017 et des éléments du budget prévisionnel 2018, un certain nombre d’annonces ont été faites qui ne manquent pas d’inquiéter sur l’avenir de l’école et sur l’évolution future des formations (...)

mercredi 27 septembre 2017

Revalorisation statutaire : « en marche » mais au ralenti !

En avril dernier, après une longue négociation avec la DRH et de nombreuses réunions, notre revalorisation statutaire semblait en bonne voie : une nouvelle grille de rémunération indiciaire nous était proposée avec notamment la possibilité de finir notre carrière à hors échelle D. On nous promettait de (...)

mercredi 6 septembre 2017

Promotions 2018 : ce qu’il faut savoir.

La prochaine CAP des MISP (dite de « promotion ») aura lieu le 10 novembre avec une pré CAP le 6.
L’instruction n° DRH/SD2/2017 /224 relative à l’élaboration des tableaux d’avancement au titre de 2018 (lire ici) est parvenu en pleine période estivale encore plus tard que d’habitude rendant difficile (...)

Brèves

Concours de MISP 2018.

jeudi 24 mai

Un arrêté daté du 17 mai 2018 fixe, au titre de l’année 2018, le nombre de postes ouverts pour le recrutement de médecins inspecteurs de santé publique à 12 pour le concours externe et à 3 pour le concours interne.

Concours de MISP 2018.

jeudi 22 mars

L’arrêté d’ouverture du concours 2018 externe et interne pour le recrutement de médecins inspecteurs de santé publique vient de paraître au Journal Officiel du 22 mars 2018 (lire ici). L’ouverture des inscriptions est fixée au 3 avril et la date limite d’envoi des dossiers de candidature au 4 mai à minuit. L’épreuve orale d’admission aura lieu le 1er octobre. Curieusement, le nombre de postes offerts aux concours sera fixé... ultérieurement ! Tous renseignements ici sur le site du ministère ou par courriel à l’adresse suivante : drh-concours@sg.social.gouv.fr . Information à diffuser largement auprès des candidats potentiels.

Concours de MISP 2017

jeudi 6 avril 2017

L’arrêté d’ouverture, au titre de l’année 2017, du concours externe et interne pour le recrutement de médecin inspecteurs de santé publique, a été publié au JO du 30 mars 2017 (lireici).
L’ouverture des inscriptions a débuté le 4 avril ; leur clôture a été fixée au 4 mai. L’inscription doit être faite par voie électronique sur le site https://inscription.sante.gouv.fr/inscription/inscription.do .

Promotions confirmées

jeudi 7 avril 2016

La note de service relative aux tableaux d’avancement au grade de médecin général de santé publique et de médecin inspecteur en chef de santé publique au titre de l’année 2016 est parue le 22 mars (lire ici). Pas de surprise : les collègues retenus lors de la CAP ont bien été promus.

Parution le 9 juin 2015 d’une circulaire relative à la composition des instances ordinales siégeant en formation disciplinaire.

jeudi 20 août 2015

Suite à la décision du Conseil constitutionnel n° 2014-457 QPC du 20 mars 2015, les représentants de l’administration devront s’abstenir de siéger au sein des formations disciplinaires des instances ordinales, afin de respecter le principe constitutionnel d’indépendance. Ils pourront toutefois continuer à siéger dans ces instances pour toutes autres matières que disciplinaires. Lire la circulaire.