Articles publiés dans des revues médicales

mardi 23 août 2022
popularité : 0%

Cette rubrique se propose de les recenser les articles publiés sur le corps des médecins inspecteurs de santé publique - n’hésitez pas à en signaler :

Médecins, pharmaciens, ingénieurs
Les corps techniques de l’État en santé publique

François-Xavier Schweyer
Dans Santé Publique 2007/hs (Vol. 19), pages 37 à 51
https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2007-hs-page-37.html

Les médecins spécialistes de santé publique
Alain Bérard
Dans Santé Publique 2007/hs (Vol. 19), pages 53 à 60
https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2007-hs-page-53.html

Autorisation de séjour pour soins des malades étrangers en France : enquête sur les avis des médecins inspecteurs de santé publique.
G.La Ruche et B.Brunet
Dans la Revue d’Épidémiologie et de Santé Publique - Volume 53, Issue 6, December 2005, Pages 635-64
https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0398762005847431# ! : :text=Revue%20d%27%C3%89pid%C3%A9miologie%20et,Pages%20635%2D644

Médecins inspecteurs de santé publique. Des missions nombreuses et mal connues.
LE CONCOURS MÉDICAL. Tome 129 - 15/16 du 17-04-2007
article concours médical ->pdf/articleconcours_medical.pdf


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

L’Ordre des médecins partage les craintes du SMISP

vendredi 3 avril 2015

La crainte du SMISP concernant le respect du secret médical dans les ARS tel qu’il apparaît remis en cause dans la rédaction de l’article 47 du projet de loi relatif à la santé et qui nous avait conduit à adresser, le 18 mars, à Mme Touraine une lettre ouverte (voir l’article ci-contre) semble partager par le CNOM. Réagissant à notre sollictation, ce dernier nous a fait savoir que dès le dépôt du projet de loi en octobre 2014, il avait proposé des amendements visant à maintenir le respect des droits des patients.
Lire la lettre du CNOM.

Utilisation abusive du titre de MISP : la DRH rappelle les textes aux DG d’ARS

mercredi 4 juin 2014

Suites à nos interventions, notamment en CAP, motivées par le constat d’une utilisation quelque peu « extensive » du titre de MISP par quelques « MARS » dans certains ARS, la DRH a opportunément rappelé les textes aux DG dans une lettre en date du 2 mai 2014.
Seuls les médecins remplissant les conditions fixées par les articles 3 et 7 du décret n° 91-1025 du 7 octobre 1991 relatif au statut particulier des MISP peuvent se prévaloir de ce titre.
Cela va mieux en le réaffirmant et nous remercions la DRH pour la prise en compte de notre demande.